Haut
img
fiduciaire-suisse


THERAPIE CRANIOSACRALE

HISTORIQUE

La thérapie crânienne fut découverte par William Garner Sutherland (1873-1954), élève du Dr Andrew Taylor Still (1828-1917) fondateur de l'ostéopathie générale. Sutherland par ses recherches sur la sphére crânienne mit en évidence l'existence d'un mécanisme respiratoire primaire dirigeant et contrôlant les mécanismes secondaires des mouvements réunissant toutes les grandes fonctions du corps.

DESCRIPTION

La thérapie crâniosacrale est une technique douce et a pour but d'améliorer le fonctionnement crânio-sacrée. Le liquide céphalo-rachidien dans le cerveau et la moelle épinière a un mouvement rythmique naturel, ce rythme réparti dans tout le corps est homogène et synchrone sauf en cas de pathologie.

APPLICATION THERAPEUTIQUE

Système orthopédique: entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, périarthrites de l'épaule, douleurs articulaires, scolioses.

Système neurologique: sciatiques, cruralgies, névralgies intercostales, névralgies cervico-brachiales et d'Arnold, névralgies faciales.

Système cardio-vasculaire: troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, palpitations.

Système génito-urinaire: douleurs et dysfonctions gynécologiques, cystites, énurésie, prostatites, stérilité fonctioennelle.

Système digestif: ballonnements, hernies hiatales, troubles hépatobiliaires, ptôses d'organes, colites, constipation.

Système ORL et céphalique: rhinites, sinusites chroniques, otites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines.

Système neurovégétatif: états d'hyper nervosité, d'anxiété, de stress, troubles du sommeil, spasmophilie.

Séquelles de traumatismes: accidents de voiture, fractures, chutes et chocs sur toutes les parties du corps (crâne et coccyx notamment).

Nourrissons et enfants: strabisme, reflux gastro-oesophagien, rhinites et otites chroniques, troubles du sommeil, dyslexie, attitudes scoliotiques, mauvaise occlusion dentaire, déformation crânienne.




Philippe Bruzzone, Genève.
  • img
  • img